• Nom Scientifique : Allium Tricoccum
  • Nom Anglais : Wild leek
  • Groupe Végétal : Herbacé Terrestre
  • Classification : Allium
  • Ordre : Asparagale
  • Famille : Amaryllidacées
Talle d’ail des bois, source : le devoir

Description :

Les feuilles de l’ail des bois ressemblent à celles du muguet et disparaissent avant la floraison en les froissant on peut sentir une agréable odeur d’ail. Ses petites fleurs blanches verdâtres forment une boule à l’extrémité d’une longue tige nue qui mesure de 15 à 40 cm de hauteur. Chaque fleur peut produire une à trois graines d’un noir métallique.

Où trouver l’ail des bois :

Dans les forêts dominées par l’érable à sucre, dans les mi‑versants, les bas de pente et en bordure des cours d’eau, sur des sols humides bien ou modérément bien drainés, riches en éléments minéraux. Fréquemment associé au frêne d’Amérique.

Amérique du nord : des montagnes du nord de la Géorgie et de l’Alabama jusqu’à l’État du Dakota et au sud du Manitoba, de l’Ontario et du Québec, atteignant le nord‑ouest de la Nouvelle‑Écosse. Québec : dans les régions de Montréal, de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière, de la Mauricie, de la Capitale‑Nationale, de la Montérégie, du Centre‑du‑Québec, de l’Estrie, de la Chaudière‑Appalaches.

Habitat de l’ail des bois. Source environnement Québec

Biologie aillium tricoccum :

Les feuilles de l’ail des bois émergent de la litière dès la fonte des neiges et se décomposent rapidement après le développement du feuillage des arbres. Sa floraison a lieu en juillet et sa pollinisation s’effectue par les insectes. Ses fruits arrivent à maturité au début de septembre, et leur dispersion se fait par gravité et par les animaux. La germination de ses graines à lieu à l’automne, un an après leur dispersion, puis une première feuille, de la taille d’un brin d’herbe, émerge le printemps suivant. De sept à dix ans peuvent s’écouler depuis la germination d’une graine jusqu’à la première floraison. La reproduction peut être également végétative chez les gros individus par division du bulbe à l’automne. Le taux de croissance des populations au Québec semble près de l’équilibre.

Problématique de conservation :

Sur le territoire québécois, on connaît plus de 370 occurrences de l’ail des bois, dont plus de 80 sont historiques et une quinzaine d’autres, considérées comme disparues. Seules 47 populations possèdent une qualité de bonne à excellente. Le développement urbain et agricole ainsi que la cueillette des bulbes en grande quantité ont occasionné une diminution importante des effectifs de l’ail des bois au Québec.

Espèce vulnérable :

Depuis 1995, l’ail des bois bénéficie, à titre d’espèce vulnérable, d’une protection juridique au Québec. Son commerce est interdit et seule sa récolte en petite quantité, soit un maximum de 50 bulbes par personne par an, est autorisée à l’extérieur des 39 milieux protégés qui l’abritent. Ailleurs au Canada, l’ail des bois est présent en Ontario et il est menacé ou fortement menacé au Manitoba, au Nouveau‑Brunswick et en Nouvelle‑Écosse.

Auto-cueillette :

Malgré tout, si jamais la tentation d’en cueillir pour y goûter devient irrésistible, suis les conseils suivants de façon à rendre ta cueillette la moins dommageable possible pour l’espèce. La quantité maximale légale est de 50 bulbes par personne par an. Attends trois ou quatre semaines après que les feuilles soient sorties du sol avant de cueillir l’ail des bois. En effet, le bulbe devient de trois à cinq fois plus gros durant cette période. Si tu le cueilles plus tard, le bulbe sera plus gros et tu obtiendras la même quantité d’ail en cueillant moins de bulbes ! Ne cueille pas les plus gros plants, ceux qui fleurissent. Ce sont les plants reproducteurs ! En plus de les récolter, tu élimines la possibilité qu’ils se reproduisent par leurs graines et par division du bulbe. Ne cueille jamais plus de 5 % du groupe, car une cueillette supérieure entraînerait un déclin de la population. Utilise une petite truelle plutôt qu’une pelle. La pelle laisse de gros trous dans le sol et détruit les plus jeunes pousses. La truelle permet de choisir les plants que tu voudras cueillir un à un. Abstiens-toi de cueillir de l’ail des bois dans les populations de moins de 1 000 plants, car ces populations ont déjà de la difficulté à survivre. Savais-tu que même les feuilles de l’ail des bois goûtent l’ail ? Si tu te limites à la cueillette des feuilles, n’en prends qu’une seule par plant. La plante pourra alors continuer à accumuler sa réserve d’énergie pour le reste de l’année.

Ail des bois recettes :

Voici plusieurs recettes d’ail des bois pour ceux qui les ont déjà essayés ou qui les essaierons je vous invite a laissé vos commentaires ou vos propres recettes

Meilleure recette ail des bois marinée version plantesauvage.com

Ingrédients : pour un pot de 500 ml d’ail des bois

  • 50 gousses d’aillium tricoccum.
  • 1 tasse (250 ml.) de vinaigre.
  • 1 tasse de boisson gazeuse à la lime (style 7UP ou Sprite). 
  • 3 cuillerées à thé de sel.  
  • Une pincée de poivre.  
  • Quelques gouttes de jus de citron.

Méthode :

  1. Bien nettoyer l’ail des bois. Couper les racines. Garder environ un demi centimètre de tige. Réserver.
  2. Dans un pot Mason propre mélangé tout les autres ingrédients.
  3. Remplir un autre pot Mason avec les bulbes d’ail des bois.
  4. Versé le liquide dans l’autre pot jusqu’à ce qu’il soit plein.
  5. Attendre au moins 24 heures(je recommande 3-4 jours)

Ail des bois mariné Adaptation d’une recette tirée de Breakfast de George Weld et Evan Hanczor

Ingrédients :

Donne un pot d’environ 350 à 500 ml (en se basant sur une récolte de 50 bulbes d’ail des bois.

  • 2 tasses (500 ml.) de vinaigre de vin rouge
  • ½ tasse d’eau
  • ¼ de tasse de sucre  
  • 1 cuillerée à thé de sel  
  • poivre noir moulu au goût ; 
  • épices à marinades au goût (entre 1 cuillerée à thé et 1 cuillerée à soupe).

Méthode :

1. Bien nettoyer l’ail des bois. Couper les racines. Séparer la tige des feuilles. Réserver.
2. Dans une casserole, mélanger le vinaigre, l’eau, le sucre, le sel et le poivre. Porter à ébullition. Pendant ce temps préparer un bol d’eau froide et de glace.
3. Plonger les tiges d’ail des bois dans le mélange en ébullition pendant 15 à 30 secondes. Retirer et laisser refroidir dans l’eau glacée. Retirer le mélange de vinaigre du feu et laisser refroidir.
4. Déposer les épices à marinades dans le fond du bocal. Égoutter les tiges et les placer dans le bocal. Verser le mélange de vinaigre pour couvrir toutes les tiges. Réfrigérer au moins 24 heures.
Servir avec un cocktail, pour accompagner des assiettes de charcuteries ou des mets de viande