Les sorbier, sorbus

Le Sorbier donne des grappes de petits fruit orange, ils sont meilleurs préparée en compote ou en gélée. Il doivent être consommé après un premier gel pour réduire leur amertume.

Description :

Le sorbier, qui est parfois un arbuste, est un arbre caducifolié dont la taille n’excède jamais quinze mètres de hauteur. Il arbore des feuilles possédant un nombre impair de folioles, lesquelles virent au rouge une fois l’automne venu.
Des corymbes de fleurs blanc crème très mellifères s’épanouissent entre avril et juin. Elles donnent, à l’automne, des grappes de baies rouge orange vif. Globuleuses, à peine plus grosses qu’un pois, elles portent le nom de sorbes (ou de cormes, en ce qui concerne S. domestica ou cormier).

Sorbus fruits
Grappe de fruits du sorbier oiseleur

Dépassant rarement une durée de vie d’un siècle, le sorbier est une essence spontanée des bois et des forêts clarifiées de l’hémisphère nord (Europe, nord de l’Asie) que l’on rencontre jusqu’à 2000 m d’altitude. Par ailleurs, il est très largement utilisé comme arbre d’ornement dans les parcs et les jardins.

Bienfaits :

Le sorbier est connu pour ses caractéristiques thérapeutiques astringentes, anti diarrhéiques, diurétiques et antiscorbutique.
Usages thérapeutiques :

  • Troubles de la sphère digestive : diarrhée, dysenterie, flux intestinaux rebelles chez le tuberculeux et le vieillard, nausée, maux d’estomac
Sorbus, comestible
Sorbier oiseleur dans la nature
  • Troubles de la sphère respiratoire : maux de gorge, enrouement, extinction de voix, toux, catarrhe pulmonaire
  • Troubles de la sphère urinaire et rénale : dysurie, strangurie, gravelle, colique néphrétique,
  • insuffisance rénale
  • Hémorroïdes
  • Leucorrhée
  • Muguet

En cuisine :

Sorbus, sorbier
Sorbier dans la ville

Partie comestible : fruits (sorbes) rouges à orangés, brillants, crus à goût amers à cause de leur forte teneur en tannin. Ils sont meilleurs après qu’ils aient subi un bon gel.
En Europe, beaucoup préfèrent la gelée de sorbes à la gelée de groseilles rouges. Puisqu’elle est légèrement amère, elle accompagne les rôtis demouton, la venaison et le lièvre. Son goût s’allie bien avec ceux des pommettes et des agrumes, marmelade et confitures.

Recette de gelée de sorbes :

Donne 15 pots moyens.

Ingrédients:

  • 4 lb (2 kg) de sorbes,
  • 1 lb (500 g) de pommes ou pommettes,
  • 1 c. à thé d’acide citrique ou tartarique,
  • eau,
  • sucre.
  1. Laver les fruits et couper les pommes ou pommettes en morceaux sans les peler ni enlever les pépins. Mettre dans une casserole et ajouter juste assez d’eau pour les couvrir.
  2. Faire mijoter entre 45 minutes/1 heure, en ajoutant de l’eau, si nécessaire jusqu’à ce que les fruitssoient pulpeux.
  3. Faire filtrer pendant plusieurs heures à travers une chausse à gelée.
  4. Mesurer le jus et le remettre dans la casserole avec un volume égal de sucre. Brasser jusqu’à ce que le sucre soit dissous.
  5. Faire bouillir à feu vif pendant 10 à 15 minutes jusqu’au stade de gelée, puis verser dans des pots stérilisés et sceller une fois les pots refroidis. Entreposer au frais et à l’obscurité.

Attention :

Les sorbes et les cormes sont indigestes à l’état cru, sauf quand elles sont blettes. C’est pourquoi il n’est pas recommandé de les cueillir trop tôt. Si les périodes de gel sont insatisfaisantes, on peut récolter les baies et les mettre dans le congélateur avant tout usage.

Plantes sauvages des bois

plante sauvage des bois, beaucoup de plante des bois sont comestibles il suffit de savoir lesquelles ! Voici donc une liste des comestible et des toxiques

Dans nos bois il y a plusieurs variétées de plantes sauvages. La plupart des plantes des bois le sont, à moins d’y avoir été introduit par la main humaine. Beaucoup sont comestibles comme l’ail des bois du Québec (Allium tricoccum), la fougère à l’autruche (Matteuccia struthiopteris), la médéole de virginie (Medeola virginiana), le gingembre sauvage (Asarum canadense) et j’en passe.

Les arbres et arbustes font évidemment aussi partit des plantes sauvages des bois et beaucoup sont aussi comestibles ou contiennent des parties comestibles: fruits, graines, écorce intérieur (cambium), épines, sève, feuilles, racines et bourgeons!

Liste des meilleures plantes sauvages des bois

( la liste évoluera avec le temps) :

  • Ail des ours, allium ursinum (Eurasie)
  • Médéole, Medeola virginiana (Amérique)
  • l’ail des bois, Allium tricoccum (Amérique)
  • Gingembre sauvage, Asarum canadense (Amérique)

Tout les plantes de cette liste auront un article à leur sujet, vous apprendrez comment les identifier, leurs bienfaits et quelle partit de la plante il est préférable de manger. N’hésitez donc pas à faire une demande dans les commentaire.

Sumac vinaigrier (Rhus Typhina)

Les fruits du Sumac de virginie sont comestibles, voici une recette de limonade de sumac vinaigrier

Le Sumac Vinaigrier, Sumac de virginie, Staghorn Sumac ou Rhus Typhina

Ce genre de sumac (le vinaigrier), est une espèce de petit arbre à fleurs de la famille des Anacardiaceae, originaire de l’est de l’Amérique du Nord. On le retrouve surtout dans le sud-est du Canada au Québec jusqu’à Gaspé. On trouve aussi le Sumac vinaigrier au nord-est et le centre-ouest des États-Unis et dans les Appalaches. Rhus Typhina est aussi largement cultivé comme plante ornementale dans les régions tempéré. Il ressemble à un arbre exotique.

En cuisine :

Les fruits du Sumac de virginie sont comestibles, les amérindiens le consomme depuis toujours. Il est aussi vendu dans quelques pays comme épices. En faite ce sont surtout les petits poils des fruits qui sont consommé, ils ont un goût vinaigré et citroné.

Le Sumac vinaigrier est délicieux en limonade, avec du poisson et du poulet.

Voici la recette de la limonade fait à partir de Rhus Typhina.

Limonade de Sumac vinaigrier:

  • Cueillir trois « grapes » rouges bien mûre et en santée, sur l’arbre en fin d’été ou début d’automne. Vous pouvez tester la saveur des fruits en goûtant au poils de ses fruits.
  • Coupez l’excédant de branche s’il y en a.
  • Déposer les trois grappes de Sumac dans un pichet de 2 litres d’eau froide.
  • Remuer et laisser reposer au moins 2 heures au frigo.
  • Retirer les grappes de Sumac
  • Ajouter du sucre ou du miel au goût et remuer.
  • Déguster!

Aimez vous la limonade de sumac?

Y avez vous déjà gouté?

En médecine

Le sumac est une ancienne plante médicinale. Des études modernes ont démontré que le sumac est antimicrobien. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles le sumac a été utilisé dans le passé pour soulager les maux de gorge.

Comme beaucoup de plantes médicinales et comestibles sauvages, le sumac possède également des propriétés antioxydantes. Une autre propriété médicinale unique du sumac de virginie est qu’il possède des propriétés hypoglycémiques, ce qui veut dire qu’il diminue le taux de sucre dans le sang, ce qui aiderait les personnes atteintes d’affections comme l’hyperglycémie. Comme plusieurs autres végétaux comestibles au goût acide, cette plante contient de la vitamine C en grande quantité.