Le tussilage, tussilago farfara

Description :

Le tussilago farfara (nom latin du tussilage) est composé des deux mots latins tussis (toux)
et agere (chasser), ce qui démontre bien l’utilisation efficace de cette plante médicinale comme étant un fait établi depuis longtemps : le tussilage chasse la toux.
Si on l’appelle également pas d’âne, c’est que c’est en effet l’empreinte du pas d’un âne que rappelle la forme de la feuille du tussilage, très facilement reconnaissable. Le tussilage possède d’autres noms, plus farfelus les uns que les autres, par exemple : racine de peste, procheton, chou de vigne, chasse- toux, pied de baudet, pied de poulain, pas de cheval, taconnet, plisson, béchion, et j’en passe. Ses feuilles, justement, sont très facilement reconnaissables à leur forme de cœur et leur contour un peu dentelé. Le dessus (visible) de la feuille est d’un vert herbe standard, mais un duvet blanchâtre recouvre le dessous de la feuille. La tige est assez épaisse, et lorsqu’elle est brisée, elle libère une odeur fraîche de poivre. On en trouve littéralement partout; en Amérique du Nord comme en Europe, le tussilage pouvant être considéré comme une mauvaise herbe, se répand très aisément dans la nature, surtout dans les terrains argileux.

La feuille du tussilago farfara
Feuille de tussilage

Bienfaits :

Les bienfaits du tussilage sont multiples et reconnus. Le tussilage calme la toux, éclaircit la voix, soulage les bronches irritées tout en les dilatant, et facilite ainsi la respiration en cas d’asthme. Le tussilage, cette plante fabuleuse, peut se consommer de diverses façons.
Le tussilago farfara en inhalation relaxe, dilate les bronches et calme le mal de gorge ainsi que la toux. Ce n’est cependant pas la méthode de consommation le plus typique du tussilage. Le plus souvent, en infusion pour faire une tisane de tussilage en se servant des feuilles ou même des fleurs printanières. Des compresses peuvent être faites avec les feuilles et appliquées sur des plaies, ou même sur la peau dépourvue de plaies, comme le tussilage rend la peau souple et douce.

Fleur comestible tussilage
Fleur comestible de tussilago farfara

En cuisine :

Les fleurs sont excellentes en salade. Leur tige est juteuse, légèrement sucrée et aromatique. Idem pour les jeunes feuilles. Plus caoutchouteuses, un peu difficile à mâcher les feuilles plus âgées devront de préférence être bouillie. Àprès avoir brûlé des feuilles préalablement séchées, on fabrique un substitut de sel qui est beaucoup plus riche en chlorure de potassium qu’en chlorure de sodium ce qui est super car il est meilleurs pour la santé et, par conséquent, convient parfaitement au personnes qui doivent suivre un régime sans sel. On prépare le sel de tussilage en faisant d’abord sécher les feuilles puis en les faisant brûler (à l’extérieur, il en va de soi) par petites quantités à l’ aide d’un récipient de métal. On prend ensuite les cendres que l’on tamise à l’aide d’une passoire à riz .Par la suite on conserve notre sel de tussilago farfara dans un contenant hermétique de style mason.

Attention :

Le tussilage est contre-indiqué aux femmes enceintes ou à celles qui allaitent, aux enfants de moins de 6 ans, aux personnes souffrant d’une maladie du foie.

Trèfle rouge ( trifolium pratense )

Partie comestible du trèfle: feuille et fleur. Les feuilles des jeunes pousse sont délicieuse et tendre.

Partie comestible du trèfle: feuille et fleur. Les feuilles des jeunes pousse sont délicieuse et tendre.
Bien que les feuilles puissent être mélangées à une salade ou utilisées dans un thé, la partie préférable de cet aliment sauvage est la fleur. Les trèfles rouges sont les plus savoureux de tous les trèfles bien qu’il soit recommandé de ne pas en manger trop surtout les première fois car certaines personnes ressentent des ballonnements.

Bienfait du trifolium pratense

Le trèfle rouge ou Trifolium pratense en latin est considéré comme l’une des sources les plus riches en isoflavones (produits chimiques hydrosolubles agissant comme des œstrogènes).

Par conséquent, le trèfle rouge est utilisé pour les bouffées de chaleur, le syndrome prémenstruel, l’amélioration des seins et la santé maternelle, ainsi que pour la réduction du cholestérol, l’amélioration de la production d’urine et la circulation sanguine.

Il aide également à prévenir l’ostéoporose, à réduire le risque de formation de caillots sanguins et de plaques artérielles et à limiter le développement de l’hyperplasie bénigne de la prostate.

C’est aussi une source nutritionnelle de calcium, chrome, magnésium, niacine, phosphore, potassium, thiamine et vitamine C.

Les femmes atteintes de maladies hormono-dépendantes telles que l’endométriose, les fibromes utérins et le cancer du sein, les ovaires ou l’utérus ne doivent pas prendre de trèfle rouge en raison de ses effets œstrogéniques possibles.

Les hommes atteints d’un cancer de la prostate devraient également éviter de prendre du trèfle rouge, à moins qu’un médecin ne le recommande.

Recettes de trèfle rouges

Je vous propose ici quelques recettes délicieuse. Comme les feuille de trèfle bouillie ont un goût assez doux vous pouvez en ajoutez à plusieur de vos recette sans problème

Riz de trèfle rouge:

  • 2 tasses de riz, utilisez du riz brun ou sauvage pour un gout plus « nature »
  • 2 tasses de fleurettes de trèfle rouge, cueillies dans les capitules
  • Le jus d’un quart de citron½ tasse de beurre
  • 1 c. À thé de sel

Préparation:

  • Cuire le riz jusqu’à cuisson complète.
  • 1 minute avant la fin de la cuisson, mélangez les fleurs de trèfle, le beurre et le sel.
  • Servir chaud. Vous pouvez ajouter une demi-tasse de miel et des noix hachées pour en faire un plat sucré.
  • Vous pouvez également essayer le quinoa ou d’autres céréales au lieu du riz pour cette recette.

Tisane de trèfle rouge

  • 1 tasse de fleurs de trèfle rouge
  • 2 cuillères à soupe de menthe
  • Une pincée de zeste de citron et/ou de lime
  • 4 tasses d’eau
  • Inspectez les fleurs et assurez-vous qu’il n’y a pas d’insectes. Assurez-vous également que les fleurs n’ont pas été pulvérisées de produit chimiques.
  • Amenez l’eau à ébullition. Retirer du feu.
  • Ajoutez des fleurs de trèfle et de la menthe. laisser infuser environ 10 minutes. Ajoutez du miel ou du sucre au goût. Déguster!

La violette, Viola odorata, Viola

découvrir la violette et en faire un délicieux sirop

Au canada seulement il existe plus de 20 espèces de violettes differentes.

On peut en trouver des jaunes, des blanches, des bleues et biensûr des violettes

Plantes comestibles la violette
Violettes de couleurs différentes

En cuisine :

On peut faire une délicieuse recette de sirop de violettes issue des fleurs. Voici comment faire:

Ingrédients :

  • 50 à 70 fleurs de violettes
  • 125g de sucre en poudre
  • jus d’un demi citron

1. Allez cueillir une soixantaine de fleurs de violettes sans les tiges, lavez les à l’aide d’une passoire, sous l’eau froide une trentaine de secondes.

2. Écraser un peu les violette dans un bol avec le jus d’un demi citron , couvrir et laisser reposer 12h à température de la pièce.

3. Récupérer le jus de la macération en utilisant un tamis ou une passoire à riz ecraser les fleurs pour récupérer tout le jus.

4. Dans une casserole ajoutez le jus et 125g de sucre en poudre. Et faire cuire à feu min pendant environ 8 min.

Et voilà c’est prêt, verser en sur votre crème glacée, vos desserts et ajoutez en à vos liqueurs préféré.

Vous pouvez ajouter des fleurs de violettes à vos salades et desserts vous ne serai pas déçu!

De jolie violette sauvage
Violette comestible

La grande Bardane, Bardane officinale, Bardane commune, Arctium lappa

La Bardane est une plante sauvage comestible cultivée au japon

La grande Bardane, croyez le ou non mes amis, est un légume, et oui! La Bardane commune est en faite un légume racine surtout connue par nos amis les Japonais qui eux l’appelle Gobo.

Plusieurs partie de cette plante sont non seulement comestible, mais aussi utile pour certains usage médicinales. Arctium lappa est donc une plante que, je vous invites à découvrir, car elle pourrais s’avérer utile à un moment ou à un autre de votre vie.

-En cuisine:

La racine et les tiges de Bardane sont préférablement récolter à l’automne de ça première année de croissance car la deuxième année elle devienent très fibreuse et ont tendance à ce faire « attaquer » par les vers.

Racines de arctium lappa
5 racines de bardanes fraichement pelées

Les jeunes tiges et la racine peuvent être dégusté crue, ou cuite. Si vous voulez y goutez crue il faut éplucher les jeunes tiges et les racines, car l’écorce est fibreuse et amer.

Feuille et tige de arctium première année
Jeune feuille et tige de Bardane à sa première année de pousse

-La racine de Bardane: La Bardane une fois pelé s’oxyde rapidement ne vous en faites pas, elle reste délicieuse, pour éviter que la racine brunisse il suffit de la faire tremper dans de l’eau froide avec 1/6 ème de jus de citron ou de vinaigre. Elle peut ce manger crue, mais elle sera plus coriace.

Je suggère donc de la préparer de cette façon: éplucher la racine de la même façon que la carotte, ensuite faites en de petite julienne. Faites cuires les juliennes à feu moyen à couvert dans un peu d’eau et d’huile pendant environ 15 minutes. Ajouter du sel au goût Sont goût rapelle celui de l’artichaut.

En médecine:

Arctium lappa est utilisé en médecine depuis des siècles. les racines on un effet désinfinctant, antifongique, diurétique, antidiabétique, antidiarrhéique, antiseptique, dépuratif, sudorifique, choléritique et hypoglycémiante.

Voici quelque recette médicinales à base de bardane :

– Pour aider à cicatrisé appliquer une fueille froissé de bardane fraiche.

– Contre l’acné faire une décoction de racine de Arctium lappa, utiliser 50 grammes de racine pour un litre d’eau, faire bouillir 15 minutes. boire 1 tasse entre les repas.

– Tremper un coton tige dans un concentré de bardane: 150 gramme de racine bouillie 20 min ajouter à 1 litre d’eau. Appliquer sur l’acnée 2 fois par jours.

Typha latifolia, quenouille ou massette

Les épis mâle et le coeur de la quenouille (typha latifolia) font un délicieux légume, voici une petite recette rapide pour les coeurs de quenouilles

J’ai appris dernièrement que l’une des plantes les plus répandu près d’où j’habite a plusieurs utilitée sois culinaire, médecinale ou même artisanale! Et oui, la quenouille peut nous offrir le tout!

Quebouille comestible près d'un cour d'eau
Typha latifolia, quenouille, massette

-En cuisine:

Avant tout il est déconsseillé de cueillir les massettes en des lieux pollué car, cette plante absorbe énormément de toxine.

L’épis mâle (celui du dessus) encore vert et de préference encore envellopper de la petite »pelure » blanche de la quenouille peut ce manger à la façon du maïs, d’asperge ou d’haricot ; soit bouillis environ 8 min et servis avec une noix de beurre et une pincée de sel. Manger seulement ce qu’il y à autour du bâton. Je suis d’ailleur en train d’esseyer cette petite recette à l’heure ou j’écris.

Blé d'inde de typha latipholia
Épis mâle de quenouille

Ensuite il y a le coeur de quenouille qui ressemble à un coeur de palmier. Il ce trouve au centre dans les 15 à 25 premier centimètre de la tige et il est vraiment préférable de le cueillir quand la massette est encore jeune, si on ne veut pas un coeur inmachable.

Pour obtenir des coeurs de typha latifolia il faut donc éplucher la tige jusqu’a ce qu’on arrive à la partit blanche et tendre de la quenouille. Que l’on fait ensuite bouillir 2-3 min. Il peut être ensuite mangé froid avec un peu de sel, mariné à l’interieur d’un peu de vinaigre, d’huile et d’épice.

Ce coeur de quenouille est délicieux en salade, en ou avec des sushis, avec un tartare avec de déliceux pétoncle. Bref ce faux coeur de palmier accompagne presque tout, à merveille.

Les racines et le pollen de l’épis mâle (celui du dessus) peuvent être sèchés (dans le cas de la racine) et moulue pour en faire une délicieuse farine qui sera mélanger avec une autre farine, car elle contient de l’amidon mais aucun gluten ce qui ne lui donne pas une très bonne élasticité. Les racines peuvent aussi faire une purée, style « patate pilée ».

Barbarea vulgaris, barbaré sauvage, herbe de sainte-barbe, barbaré commune.

La barbaré commune est une plante crucifere comestible à fleurs jaune
On peut manger les feuilles en salade on peut aussi manger les boutons floraux de la barbaré, ils peuvent remplacer les brocolis. Les graines peuvent être utilisé pour confectionner un poivre ou une moutarde.

La plante barbarea vulgaris est amère ont suggèrent de la faire bouillir avec deux ou trois eaux différente, on peut aussi trouver des spécimens qui n’ont presque aucune amertume.

Effets medicinales et autres utilitée de la barbaré sauvage :

L’herbe de sainte-barbe est emplie de vitamine C . Elle aide contre les problème de digestion. Les feuilles sont également des sources très nutritives de vitamines B, de calcium, de fer, potassium et de fibres

Contrairement à de nombreuses plantes, les fleurs constituent une bonne source de protéines. Au moment où les tiges apparaissent, les feuilles commencent à être très amères pour être mangées c’est à ce moment que l’ont suggèrrent de les faires bouillir dans 2 eaux, mais les boutons floraux, lorsqu’ils apparaissent, ont le goût du brocoli et sont très bons. Donc les fleurs sont également comestibles

Elle à des propriété apéritive diurétique et dépurative.

Herbe de sainte-barbe
Barbaré commune vue d’en haut

Barbarée vulgaire (commune)

Herbe de sainte-barbe

Barbarée sauvage (commune)

En cuisine :

Recette de barbarée commune style épinards

Ingrédients:

  • 250g de cresson
  • une noix de beurre
  • 1 oignon espagnol
  • 20g de sucre ou de miel
  • Sel, poivre, au goût
  • une pincée de coriandre,
  • Une feuille de laurier,

Préparation de la recette de barbarea vulgaris:

  • Lavez et hachez la barbarée.
  • Faites sauter 2min à feu élevé avec l’oignon émincé et les épices avec juste un peu de beurre.
  • Ajouter 30 ml d’eau avec le sucre ou le miel. Continuer à cuire une minute .