Tête de violon

Les têtes de violons ou crosse de fougères sont comestible à condition d’être bien préparé, sinon elle risque de provoquer de forte diarrhée et des maux de ventre

Matteuccia Struthiopteris, fougère d’autruche, fougère plume d’autruche, fougère allemande, crosse de fougère

étendue de tête de violon trop déroulé pour être consommé
Belle étendu de jeunes Matteuccia Struthiopteris

Identification :

La hauteur de la fougère d’autruche une fois à maturité varie entre 80cm à 1.60 mètre. La présence d’écailles brunes sur la base élargie de la nervure centrale est un trait distinctif de l’espèce. Certaines espèces non comestible ont un duvet blanchâtre ou brun ou pas d’écailles, attention de ne pas les confondre avec les fougères comestibles

La fougère plume d’autruche peut être trouver en ces lieux : Amérique du nord, Europe et en Russie, Chine, Japon.

identification de matteuccia Struthiopteris
Aide identification de la fougère d’autruche
tête de violon prête à être cueilli
Meilleur moment pour cueillir les têtes de violon

Bienfaits :

Plusieurs études démontre qu’une consommation élevée de légumes et de fruits diminuait le risque de maladies cardiovasculaire de certains cancers et d’autres maladies chronique. Toutefois les tête de violon sont souvent cueillis dans des lieu non contrôlé par des personne qui ne connaissent pas nécessairement les détails des lieux de cueillettes, donc si ces lieux sont polluer par le mercure ou le plomb (bord de rivière pollué) personne ne peut vraiment garantir les bienfaits des crosses de fougères, à moins quelles ne soit issue de culture contrôlé.


Matteuccia Struthiopteris une plante sauvage comestible bourré de protéines

Les têtes de violon contiennent une grande quantité de protéines comparativement aux autres légumes. Pour un même poids, elle contient environ 2 fois plus de protéines que l’asperge, le chou-fleur et le brocoli, et jusqu’à 3 à 4 fois plus que le navet, la carotte et la laitue.
Par contre notez que les protéines contenues dans les légumes sont
incomplètes, c’est-à-dire qu’elles ne contiennent pas tous les acides aminés essentiels à l’organisme.

En cuisine :

Les têtes de violons ou crosse de fougères sont comestible à condition d’être bien préparé, sinon elle risque de provoquer de forte diarrhée et des maux de ventre. Cela ne doit toutefois pas vous décourager, c’est facile à cueillir et à apprêter et c’est absolument délicieux je qualifierais le gout entre l’asperge, la courgette et l’haricot jaune ou plutôt un mélange de ces trois légumes.


Comment consommer les têtes de violon sans danger :
  1. Assurez-vous qu’il s’agit bien de la fougère d’autruche qui est une variété de fougère comestible. Les deux variétés de fougère comestible sont : Osmunda Cinnamomea et Matteuccia Struthiopteris, ici nous décrivont : Matteuccia Struthiopteris
  2. Cueillez la plante dans un endroit peu ou pas pollué (comme tout les plantes que vous prévoyez consommer. Si vous les achetez assurer vous quelles soit les plus fraîche possible
  3. Enlever le plus d’écaille brune possible avant de commencer la préparation.
  4. Couper les bouts de tiges noir ou brunâtre s’il y en a.
  5. Faites bouillir dans trois eaux différentes pendant deux minute dans chaque eau en rinçant à l’eau froide entre chaque eau.
  6. Si les têtes de violon ne vous semblent pas fraîches ou tout simplement bizarre à comparer les autres jetez les.

En suivant ces 6 étapes vous serez sûr à 100% de pouvoir consommer vos crosses de fougères sans danger.

La meilleure recette de tête de violon mariné

Ingrédients :
  • 200 grammes de têtes de violon
  • Un mélange de ⅓ d’eau pour ⅔ de vinaigre
  • 4 cuillère à soupe d’huile de canola
  • 2 gousse d’ail couper en 4 (si vous avez de l’ail des bois ajouter en une dizaine)
  • 3 cuillère à thé de sel
  • 1 cuillère à thé de sucre
  • ½ cuillère à thé de poivre en grains
  • Une pincée de romarin
Préparation :
  1. Enlever toutes les écaille brune des tête de violon
  2. Faites bouillir les têtes de violons en 4 eaux en changeant l’eau chaque fois. Faites bouillir 2 minutes à chaque eau (servez vous d’une passoire et rincer les à l’eau froide après les trois premières eaux
  3. Mettre tous les ingrédients dans un pot avec couvercle (préférences un pot style mason)
crosse de fougère blanchie
crosse de fougère blanchie

Danger :

Assurez-vous de bien préparer les têtes de violon. Mal préparé elle peuvent causées nausées, maux de ventre, diarrhée et maux de tête. Attention de ne pas confondre avec d’autre variété de fougères toxique comme Pteridium Aquilinum.

Les sorbier, sorbus

Le Sorbier donne des grappes de petits fruit orange, ils sont meilleurs préparée en compote ou en gélée. Il doivent être consommé après un premier gel pour réduire leur amertume.

Description :

Le sorbier, qui est parfois un arbuste, est un arbre caducifolié dont la taille n’excède jamais quinze mètres de hauteur. Il arbore des feuilles possédant un nombre impair de folioles, lesquelles virent au rouge une fois l’automne venu.
Des corymbes de fleurs blanc crème très mellifères s’épanouissent entre avril et juin. Elles donnent, à l’automne, des grappes de baies rouge orange vif. Globuleuses, à peine plus grosses qu’un pois, elles portent le nom de sorbes (ou de cormes, en ce qui concerne S. domestica ou cormier).

Sorbus fruits
Grappe de fruits du sorbier oiseleur

Dépassant rarement une durée de vie d’un siècle, le sorbier est une essence spontanée des bois et des forêts clarifiées de l’hémisphère nord (Europe, nord de l’Asie) que l’on rencontre jusqu’à 2000 m d’altitude. Par ailleurs, il est très largement utilisé comme arbre d’ornement dans les parcs et les jardins.

Bienfaits :

Le sorbier est connu pour ses caractéristiques thérapeutiques astringentes, anti diarrhéiques, diurétiques et antiscorbutique.
Usages thérapeutiques :

  • Troubles de la sphère digestive : diarrhée, dysenterie, flux intestinaux rebelles chez le tuberculeux et le vieillard, nausée, maux d’estomac

Sorbus, comestible
Sorbier oiseleur dans la nature

  • Troubles de la sphère respiratoire : maux de gorge, enrouement, extinction de voix, toux, catarrhe pulmonaire
  • Troubles de la sphère urinaire et rénale : dysurie, strangurie, gravelle, colique néphrétique,
  • insuffisance rénale
  • Hémorroïdes
  • Leucorrhée
  • Muguet

En cuisine :

Sorbus, sorbier
Sorbier dans la ville

Partie comestible : fruits (sorbes) rouges à orangés, brillants, crus à goût amers à cause de leur forte teneur en tannin. Ils sont meilleurs après qu’ils aient subi un bon gel.
En Europe, beaucoup préfèrent la gelée de sorbes à la gelée de groseilles rouges. Puisqu’elle est légèrement amère, elle accompagne les rôtis demouton, la venaison et le lièvre. Son goût s’allie bien avec ceux des pommettes et des agrumes, marmelade et confitures.

Recette de gelée de sorbes :

Donne 15 pots moyens.

Ingrédients:

  • 4 lb (2 kg) de sorbes,
  • 1 lb (500 g) de pommes ou pommettes,
  • 1 c. à thé d’acide citrique ou tartarique,
  • eau,
  • sucre.
  1. Laver les fruits et couper les pommes ou pommettes en morceaux sans les peler ni enlever les pépins. Mettre dans une casserole et ajouter juste assez d’eau pour les couvrir.
  2. Faire mijoter entre 45 minutes/1 heure, en ajoutant de l’eau, si nécessaire jusqu’à ce que les fruitssoient pulpeux.
  3. Faire filtrer pendant plusieurs heures à travers une chausse à gelée.
  4. Mesurer le jus et le remettre dans la casserole avec un volume égal de sucre. Brasser jusqu’à ce que le sucre soit dissous.
  5. Faire bouillir à feu vif pendant 10 à 15 minutes jusqu’au stade de gelée, puis verser dans des pots stérilisés et sceller une fois les pots refroidis. Entreposer au frais et à l’obscurité.

Attention :

Les sorbes et les cormes sont indigestes à l’état cru, sauf quand elles sont blettes. C’est pourquoi il n’est pas recommandé de les cueillir trop tôt. Si les périodes de gel sont insatisfaisantes, on peut récolter les baies et les mettre dans le congélateur avant tout usage.

Plantes sauvages des bois

plante sauvage des bois, beaucoup de plante des bois sont comestibles il suffit de savoir lesquelles ! Voici donc une liste des comestible et des toxiques

Dans nos bois il y a plusieurs variétés de plantes sauvages. La plupart des plantes des bois le sont, à moins d’y avoir été introduit par la main humaine. Beaucoup sont comestibles comme l’ail des bois du Québec (Allium Tricoccum), la fougère à l’autruche ( Matteuccia Dtruthiopteris), la Médéole de virginie ( Medeola virginiana ), le gingembre sauvage (Asarum Canadense) et j’en passe.

Les arbres et arbustes font évidemment aussi partit des plantes sauvages des bois et beaucoup sont aussi comestibles ou contiennent des parties comestibles: fruits, graines, écorce intérieur (cambium), épines, sève, feuilles, racines et bourgeons!

Liste des meilleures plantes sauvages des bois

( la liste évoluera avec le temps) :

Tout les plantes de cette liste auront un article à leur sujet, vous apprendrez comment les identifier, leurs bienfaits et quelle partit de la plante il est préférable de manger. N’hésitez donc pas à faire une demande dans les commentaire.