La berce Spondyle, Heracleum sphondylium

L’espèce Heracleum répertorie plus de 70 espèces dans le monde. On le retrouve un peu partout, en lisière de forêt, les sols frais et riches en éléments nutritifs, les prairies agricoles en excès de fumure, dans les clairières, les haies de bocage, les bords de route et en plante ornementale dans les jardins. La berce spondyle est aussi appelée berce commune, charavie, panais de vache, patte d’ours, fausse acanthe, herbe du diable, berce branc-ursine.

La Berce Spondyle est une grande plante vivace qui atteints facilement 1m50, a une grosse tige cannelée, des poils raides. Ses feuilles sont composées de 3 à 7 folioles, très larges et dentées. Les gaine des pétioles sont très développées. Les ombelles de fleurs blanches mesurent jusqu’à 20 cm. Les fruits sont ovales et aplatis. Facile a cueillir car la plante est grande et souvent pousse en famille. Au printemps on ramasse ses jeunes feuilles plissées a la couleur vertes luisantes. Les feuilles plus âgées se cueillent une toute l’année. Les fruits (graines), seront ramassés de juillet à octobre.

Bienfaits

La berce spondyle est hypotensive, diurétique, tonique (utile en cas de fatigue et de stress) , digestive. 

Elle est également très connue comme stimulant sexuel, la racine fraîche traite l’impuissance et le fruit est aphrodisiaque.

La berce est utilisée en décoction appliquée sur des compresses pour soigner les abcès, l’acné, les furoncles, les infections cutanées ou pour réduire les douleurs articulaires dues aux rhumatismes.

En cuisine

Tout est bon dans la berce. Ses jeunes feuilles vert tendres se dégustent en balade ou s’ajoutent aux salades. Plus âgées, elles aromatisent délicieusement les soupes ou se cuisinent cuites. Les bourgeons floraux se cuisent à la vapeur et se mangent avec une sauce blanche. Les tiges, pelées, se croquent telles quelles ou s’utilisent cuites. Les fruits ont une forte saveur aromatique et peuvent par exemple relever un mélange de poivres. Même les racines pourraient servir de condiment.

On y découvre des arômes de mandarine, puis de noix de coco. Un légume réellement surprenant, qui se retrouve en quantité et promet des récoltes abondantes.

Sirop aux fruits de berce

Ingrédients

pour 25 cl de sirop :

  • 100 g de sucre
  • 1/2 litre d’eau
  • 1 poignée de fruits de berce (30 g env.)
  • 1 cuillerée à café de miel
  • Fleurs comestibles de saison (bourrache, souci, coquelicot, capucine…)

Préparation :

  1. Faire un sirop en portant à ébullition 100 g de sucre et 1/2 litre d’eau.
  2. Ajouter les fruits de la berce, puis laisser réduire de moitié, à feu moyen, de manière à les faire éclater. Ils dégageront ainsi tout leur arôme.
  3. On peut filtrer en partie la préparation.
  4. Ajouter une cuillerée à café de miel et mélanger.
  5. Laisser refroidir avant de garnir de fleurs comestibles de saison.
  6. Ajouter un peu de ce sirop dans une salade de fruits pour la parfumer.

Mise en garde

Attention aux confusions avec d’autres apiacées potentiellement toxiques! La pilosité dure et l’odeur aromatique de la berce commune sont néanmoins caractéristiques.

Par ailleurs, la sève peut provoquer des brûlures si elle est mise en contact avec la peau puis exposée à la lumière car elle contient des furanocoumarines photosensibilisantes. (La berce commune est cependant bien moins virulente que la berce du Caucase) A noter: l’ingestion de berce commune induit en conséquence une (très) légère photosensibilité de l’organisme.