Plante sauvage assez connue, le houblon est généralement utilisé à de nombreuses fins. En effet, que ce soit sur le plan thérapeutique, gastronomique ou ornemental, cette plante sauvage occupe une place importante dans le quotidien de l’homme. Que faut-il donc savoir à son sujet ?

Description

Le houblon est une plante herbacée vivace grimpante. Il est cultivé principalement en Amérique, en France dans la région de l’Alsace, celle des Flandres et aussi dans le nord. Difficile de ne pas en trouver quand on se rend au niveau des zones humides et près des ronces, où il pousse sans encombre. Et une fois séché dans le nord, le houblon permet de fabriquer de la bière.

Si le houblon sert à fabriquer de la bière à laquelle il procure de l’amertume, il est également à noter qu’il sert aussi à décorer. De plus, il se développe dans les sols humides et riches en humus. Le houblon a l’apparence d’une liane volubile possédant des tiges anguleuses.

On dénombre trois différents types de houblons dont :

  • Le houblon de Chine,
  • Le houblon d’Europe,
  • Le houblon du Japon.

Le houblon peut atteindre jusqu’à 10 m de haut et possède des fleurs autant femelles que mâles, en forme de cônes nommés strobiles. Les petites glandes de ses fleurs contiennent du lupulin, une poudre résineuse aux nombreuses vertus thérapeutiques. De plus, c’est le lupulin qui confère à la bière son léger goût amer.

Mais que peut-on retenir par rapport aux vertus et bienfaits du houblon sur l’homme ? Et comment s’en servir efficacement ?

Son origine et son histoire

Du point de vue étymologique, le mot houblon proviendrait Humulus, issu du latin Humus qui veut dire sol. Ce spécimen appartient à la famille des Cannabaceae.

De plus, il a la particularité de pousser dans les jardins et se replante sans protocole. D’autres appellations telles que la vigne du Nord, la salsepareille indigène, ou même le bois du diable lui sont aussi attribuées. Certaines personnes le qualifient quant à elles de couleuvrée septentrionale. Et sa récolte du houblon s’effectue principalement de septembre à novembre.

Pendant longtemps, le houblon fut protégé par les forestiers pour sa valeur unique. Voilà pourquoi, il se coupait sur autorisation de ceux-ci.

Depuis 12e siècle, la vertu cachée des fleurs du houblon a pris de l’importance. Tout cela a été rendu possible grâce à sa capacité conservatrice ainsi qu’à son goût spécial. Ce fut la découverte de Hildegarde de Bingen, une religieuse bénédictine mystique qui vécut à cette époque. Son amertume favorise la fermentation ainsi que la conservation de la bière sur une longue durée.

Houblon 2

Ses bienfaits et vertus pour la santé

Vertus thérapeutiques du houblon

Depuis fort longtemps déjà, les Amérindiens exploitaient les vertus du houblon sous forme d’infusion, pour traiter l’insomnie et la douleur.

En Europe par ailleurs, l’on avait recours à la vigne du Nord pour soulager la diarrhée, les rhumatismes articulaires, les affections cardiaques et même, pour faire baisser la fièvre.

La salsepareille indigène possède des propriétés variées. Et parmi celles-ci, on peut qu’il remplit une fonction :

  • Stimulant,
  • Diurétique,
  • Tonique,
  • Narcotique.

De façon générale, le houblon permet de traiter le rachitisme, l’anémie et les faiblesses générales du corps humain. À cela s’ajoute, sa capacité à traiter l’anorexie chez l’enfant, de même que les troubles de l’anxiété tels que les tremblements, les dyspepsies et les gastropathies.

La couleuvrée septentrionale entre aussi en ligne de compte dans le cadre du traitement de l’éjaculation précoce, des rêves érotiques, etc : c’est un anaphrodisiaque.

En Asie, dont en ligne Chine ainsi qu’au Japon, le houblon fait office de traitement traditionnel pour les personnes souffrant de diphtérie. Celles souffrant de tuberculose et même de typhoïde sont aussi à inclure.

Connu sous l’appellation asiatique de Humulus japonicus, le houblon japonais est très apprécié pour ses propriétés diurétiques.

Le houblon joue également un rôle antibactérien. En effet, il permet de traiter les infections comme l’amygdalite, la malaria, la toux, la dysenterie, le rhume et la cystite et la mastite.

Mis à part ces potentialités énoncées, le houblon possède d’autres propriétés intrinsèques. Ainsi, il est :

  • un puissant sédatif puisqu’il rend la digestion plus facile,
  • un excellent fébrifuge grâce à son efficacité à traiter l’irritabilité.
  • Un régulateur de pilosité car a un effet sur le système pileux, luttant contre la chute des cheveux avec succès.

Un autre avantage que procure le houblon est le fait qu’il permette de traiter les troubles digestifs et lutte efficacement contre la perte d’appétit.

Houblon 3

Sa consommation

Le houblon est une plante utilisée pour fabriquer de la bière. À cette potentialité s’ajoute, fait qu’il soit aussi utilisé en boulangerie. En effet, il va de soi que seul le houblon favorise la production de levain sans lequel, on ne pourrait faire de pain.
Et c’est grâce à cela que l’on obtient une assez tendre, moelleuse et goûteuse pour préparer de belles galettes de pains pour nos papilles.

Dans le Nord-ouest canadien et en Alaska, le levain est reconnu pour les gâteaux, les gaufres, les moufflets et les crêpes exquis qu’on fabrique avec.

Par ailleurs, les jeunes pousses de houblon sont aussi très appréciés en cuisine dont voici certaines recettes :

Le risotto au houblon sauvage et provolone doux

Utilisez des échalotes que vous hachez avec finesse. Faites ensuite revenir le tout dans 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive. Quand votre mélange commence à changer de couleur, ajoutez-y les tronçons de votre houblon préalablement lavé. Faire cuire pendant près de 10 minutes puis y verser 2 louches de bouillons. Ajouter ensuite du riz que l’on blanchit à base de vin blanc et d’une louche de bouillon jusqu’à ce que la cuisson rende le riz moelleux.

Râper le provolone que l’on mélange au riz pour le faire fondre. Et enfin le laisser reposer environ 3 minutes avant dégustation.

Risotto de houblon sauvage

Le houblon est une plante indispensable dans la fabrication de la bière car il permet d’apporter de l’amertume et de la saveur à la bière. Nombreuses sont les recettes à base de houblon existantes comme la pizza bianca au houblon sauvage, l’œuf mollet sur nid de jets de houblon, etc.

Bien que le houblon soit une plante sauvage, il demeure très important pour l’homme autant en cuisine, que pour sa santé.