Le silène est une plante sauvage proche des œillets et des lychnis. En effet, ce riche spécimen de la famille des Caryophyllacées pousse en général au niveau des montagnes. Elle pousse de même dans les régions qui présentent un climat subarctique. On le cueille dans le midi de la France, au Proche-Orient, mais aussi en Grèce.

Généralités sur les silènes

Les silènes sont des plantes sauvages qui servent avant tout à embellir les jardins. Ils sont aisément reconnaissables à leur calice en tube d’où s’ouvrent 5 magnifiques pétales. De plus, l’ensemble de ces dernières forment une corolle de couleur rose ou plate en fonction du type plante. Quant à ses feuilles, celles-ci sont ovales et parfois argentée ou vertes. En général, il est possible de faire pousser des plants de ce végétal sur les sols frais, calcaires, sableux et drainés. Et elles peuvent atteindre jusqu’à 1 m de haut.

Les différents spécimens de silène acaule

Il existe divers types de silènes, chacun présentant un aspect physique spécifique. Ceci étant, cultiver le silène requiert le respect de certains facteurs comme l’aménagement du sol qui y est destiné. Ainsi, parmi ces variétés de silènes on a :

Le Silène shafta

Encore appelé silène du caucase rose, le silène shafta est un spécimen tapissant et retombant. De plus, il se développe sous la forme de coussin étalé et fait environ 10 cm de haut. Il est facilement reconnaissable à son feuillage de couleur vert foncé.

Le silène shafta est le type de végétal qui connaît une floraison abondante, de l’été en automne. De plus, c’est une plante dont la culture n’est pas très exigeante et qui pousse au soleil dans un sol standard. Elle se marie également bien avec murets, rocaille, pots et mêmes rocailles. À cela s’ajoutent les jardins qui sont des environnements propices à sa croissance.
En effet, cette plante vivace de type tapissant, entame sa floraison en juillet et poursuit celle-ci jusqu’en septembre. Ses magnifiques fleurs au pétales échancrés de couleurs rose vif en sont d’ailleurs la preuve. À cela s’ajoute un calice rougeâtre, le tout recouvrant soigneusement ce type de silène.

Silène Shafta

Le silène acaule

Connue aussi sous le nom de silene acaulis, le silène acaule est une plante sauvage qui tapisse le sol de façon à presque s’y confondre. En plus, sa hauteur est comprise de manière générale entre 1 et 60 cm en fonction de son développement. Quant à ses tiges, elles comportent des feuilles linéaires pointues et dépourvues de piquants. De couleurs vert clair, elles sont d’ailleurs très prisées en cuisine pour leur goût raffiné.

Une autre appellation du silène acaule est celle de silène fausse-mousse du fait de son aspect compact et dense.

Les fleurs du silene acaulis se montrent dans l’intervalle allant de juin à septembre. Et le coussin compact dont est pourvu la plante laisse croire que ses fleurs s’appuient sur lui. On peut voir apparaître un tapis de fleurs grâce à ses corolles roses qui sont assez larges (9 mn).

Les graines de taille inférieure, sont produits par les fleurs une fois chargées en pollen pour les insectes et sont contenus dans des capsules.

Silene acaulis (L.) Jacq. subsp. acaulis

Le silène penché

Haute de 20 à 80 cm, le silène penché est une plante sauvage très usitée en cuisine et à titre décoratif. Elle peut même se développer au-delà de sa taille habituelle en fonction de la richesse du sol sur lequel elle est cultivée. On l’appelle également silene nutans et on peut la retrouver en saison froide comme en hiver sous forme de souche épaisse et ligneuse.

Ses tiges portent des feuilles linéaires et sessiles. Ces dernières donnent un aspect de plante aérienne au silène penché du fait de leur orientation verticale car elles rétrécissent vers le haut. Et il en va de même pour ses fleurs qui, portées par un fin pédicelle sont aussi penchées.

La fleur du silène penché possède 5 pétales et un calice pourpre. On peut aussi distinguer des lobes à bout rond issus de la division des pétales, avec une couleur blanche nuancée de rose Pour finir, 3 long styles fins et arqués surplombent la corolle, lui procurant un design unique.

Ses pétales se contractent en pleine journée et se détendent la nuit tombée. Et les papillons de nuit viennent polliniser les fleurs dont le cycle de vie est de 72 heures. Quant aux fruits qui en découlent, ils ont l’apparence de petites capsules fraîches dissimulant les graines de la plante.

Silène penché

Le silène alpestris ou Flore Pleno

Silene alpestris ou Flore Pleno, est le nom donné à cette Caryophyllaceae qui pousse généralement jusqu’à 15 cm de haut. De plus, elle est toujours de couleur verte et produit de magnifiques fleurs qui apparaissent pendant l’été. 

Silène alpestris

Le silène dioïque ou compagnon rouge

Le silène dioïque est une plante sauvage vivace semi-persistante. Elle porte aussi le nom de compagnon rouge. En effet, cet herbacé se présente sous l’aspect d’une touffe et la longueur de ses feuilles vertes foncées s’évalue à 10 cm environ. De plus, elles sont ovales en bas et plus petites vers le haut. Le silène pousse plus efficacement dans les bois et au niveau des haies.

Ses tiges ramifiées portes des fleurs qui apparaissent dès le mois de juin et font 4 cm de diamètre environ. Elles sont en plus pourvues de 5 pétales échancrés rose à base blanche. Quant à leur calice, il est pourvu de 5 lobes et de poils. La pollinisation du compagnon rouge est assurée par les abeilles que ce spécimen attire constamment. Et son fruit contenant des graines est dissimulé sous le calice persistant qu’il possède.

Silène dioïque compagnon rouge

Le silène commun

D’une taille atteignant généralement jusqu’à 60 cm de haut, le silène commun est une plante herbacée à feuilles ovales. Son calice renflé est équipé de fleurs blanches qui quant à elles possèdent chacune 5 pétales partagés par une fente longitudinale. Il y a une forte possibilité de trouver cette plante dans les zones sableuses ou dans les coins des rochers. On la nomme aussi silène claquet. Si vous souhaitez bénéficier des splendides fleurs que vous offre le silène claquet, la période allant de juillet à septembre est la plus appropriée.

Silène commun

Le silène latifolia ou compagnon blanc

Espèce vivace herbacée pouvant atteindre jusqu’à 1 m, le silène latifolia possède des feuilles ovales à fleurs blanches. Ces dernières étant disposées en plateau, s’ouvrent en général à la tombée de la nuit. De plus, on peut retrouver ce végétal au bord des chemins et au niveau des sols calcaires. Le silène latifolia fleurit dans le courant de l’année allant de juin à août. On l’appelle aussi le compagnon blanc.

Silène latifolia

Autres informations essentielles

Le silène peut autant être planté en terre qu’en pot, en fonction du spécimen. Et il peut être semé en caissette au cours du mois de mars. Le processus dans ce cas s’accomplit dans du substrat pour semis. Les graines doivent être conservées à l’abri à une température située de préférence entre 10 et 15 °C.

Le silène s’utilise aussi en cuisine pour préparer de nombreuses recettes grâce à son goût situé entre les petits poids. Ainsi, il est possible de cuisiner :

Des omelettes aux herbes de silène :

Faites frire 2 échalotes émincées dans de l’huile chaude, auxquelles vous ajouterez 2 bonnes poignées de silènes. Mélangez-y ensuite les silènes jusqu’à ce qu’ils soient flétris et ajouter 4 œufs battus en omelettes. Enfin, salez et poivrez le tout que vous laissez cuire.

omelette-aux-asperges-sauvages-1343.640x480

Du potage aux pousses de silène :

Il vous faut faire revenir les oignons dans un peu d’huile, puis y ajouter les silènes ainsi que les pommes de terre. Ensuite recouvrez le tout d’eau que vous faites cuire jusqu’à ce que les pommes de terres soient prêtes. Enfin, il vous suffira de rectifier l’assaisonnement et d’y rajouter un peu de lait ou d’eau au cas ou le potage s’avère être épais.

DCF 1.0

Ces recettes ne sont qu’un aperçu des potentialités gastronomique du silène. De nombreuses autres recettes à base de silène existent encore comme le lapin et les escargots en cocotte de riz, ou encore le gnocchi de pommes de terre au pesto de silène, etc.