Nous vous présentons ici quelques espèces de sagittairia, plantes sagittaires comestibles afin que vous sachiez mieux à quoi vous attendre :

Les sagittaires sont une sorte de plantes qui comptent une trentaine d’espèces, avec toutes des noms quelque peu similaires. La plupart de ces plantes sont originaires d’Amérique centrale, d’Amérique du Sud et d’Amérique du Nord, mais l’on peut également les retrouver en Asie, en Afrique et en Europe.

Le nom sagittaire et les noms des différentes espèces sont principalement dérivés de leurs tubercules qui sont comestibles. La plante sous-marine produit des tubercules comestibles et qui s’associent plutôt bien à différents repas. Elle peut facilement remplacer les pomme de terre, en anglais on les appelle Duck potatoes ou wapato.

En début de printemps et en fin d’automne, la boue aquatique de rivière dans laquelle la plante pousse peut être perturbée par les vagues due à de forte pluie ou de la glace qui fond rapidement, et cela peut faire remonter les tubercules jusqu’à la surface de l’eau, où vous pourrez ensuite les récolter. Si ce n’est pas possible il faudra alors se mouiller et aller les chercher nous même dans l’eau. Les amérindiens allait pied nue ou se trouvait les sagittaire et les déterrait directement avec leur pied. Si vous préférez vous pouvez esseyer avec vos mains en étant étendu sur un quai ou bien encore avec une fourche à foin, un râteau ou bien encore une pelle.

Sagittaire comestible

Sagittaire à feuilles en flèches ou Sagittaria Sagittifolia

La sagittaire à feuilles à flèche est une plante comestible qui pousse dans les zones marécageuses peu profondes d’eau douce. Cette plante peut être trouvée à travers le Canada et les États-Unis, Un peu partout en Eurasie comme en Turquie, en Irlande, au Vietnam. Bref on peut la trouver à peu près n’importe ou !

Les tubercules, les « gousses » les feuilles et les tiges peuvent être comestibles si vous vous concentrez sur les jeunes tiges et les jeunes feuilles. Les tubercules peuvent être consommés toute l’année. Les feuilles ont meilleur goût lorsqu’elles sont jeunes, c’est-à-dire au printemps et au début de l’été. Les gousses de cette plante constituent une source de nourriture à l’automne.

Plusieurs gousses de sagittaire feuille en flèche sur une tige hors de l'eau
Gousses de sagittaria sagitifolia

Pour manger les tubercules, il est nécessaire de peler la peau externe. Les tubercules pelés sont ensuite cuits soit en les faisant bouillir, soit en les faisant frire à. La tige de la fleur doit être bouillie, mais rappelez-vous, toujours le faire avant qu’il n’y ait de fleurs.

Pour manger les jeunes feuilles déroulées, il faut les laver et ensuite faites-les bouillir, elles peuvent également être mangées si elles sont grillées.

Attention espèce de sagittaire toxique

Attention : Il y a une espèce similaire qui est toxique. Le Peltandra virginica est une espèce semblable toxique, mais se distingue facilement en jetant un coup d’œil sur les feuilles. S’il n’y en a que trois, alors il s’agit de l’espèce toxique. On peut facilement voir la différence grâce à la fleur. On dit quelle est toxique car elle contient de l’oxalate de calcium qui peut causer des irritations à l’estomac, au intestin et causer des calculs rénal (pierre au rein),

Sagittaire subulaire ou Sagittaria Subulata

Habitat:

Le sagittaria subulata est originaire d’Amérique du Sud et peut atteindre une hauteur de 50 cm (20 pouces) en vieillissant. Dans un aquarium ou un étang artificiel, il envoie parfois une longue tige de fleur à la surface et de petites fleurs blanches se déploient juste au-dessus de la surface de l’eau. Dans son habitat naturel, il se développe dans les rivières ; on le trouve dans les eaux douces et les eaux salées.

À quoi elle ressemble :

Le sagittaria subulata est une plante ressemblant à de l’herbe dont les feuilles ne mesurent que 5 mm (0,2 pouce) de large. Celles-ci sont d’un vert vif, avec des extrémités aiguës ou arrondies. En eau peu profonde, de petites feuilles flottantes elliptiques ou en forme d’œuf sont produites, suivies de petites fleurs blanches. C’est une espèce à croissance rapide, qui présente une multiplication productive grâce aux coureurs, qui formera une couverture dense d’environ 5 à 7 cm (2 à 1,8 pouces) en quelques semaines. Les espèces de sagittaria Subulata ont des feuilles longues et étroites lorsqu’elles sont maintenues sous l’eau (en forme de pointe de flèche).

grand aquarium remplie de la plante sagittaria subulata
sagittaria subulata en aquarium extérieur

La consommer et en prendre soin :

Le sagittaria subulata est une plante comestible, ont la consomme de la même façon que la sagittaire à feuille en flèche. Facile à entretenir et à la croissance rapide. Cette plante peut être cultivée sous sa forme immergée. Si elles sont cultivées en émersion, ses feuilles sont un peu plus épaisses que lorsqu’elles sont immergées.
La température de croissance optimale pour cette plante est comprise entre 18 et 26 °C (64 et 79° F), mais elle peut résister à des températures allant de 15° C (59° F) à 29 °C (84° F). Cette plante semble ne pas être sensible aux changements de température, mais les feuilles de la plante deviendront jaunâtres si les conditions ne sont pas remplies (surtout s’il manque de fer).

Sagittaria latifolia ou sagittaire à large feuille

La reconnaitre :

Les fleurs de cette plante sont enroulées en groupes de 3 dans une grappe pouvant atteindre 1 pied de long. Il y a généralement des fleurs mâles et femelles sur la même tige, mais parfois une tige a un seul sexe. Les fleurs femelles ont un centre vert bulbeux, couvert de minuscules carpelles. Les fleurs mâles ont un groupe d’étamines jaune d’or au centre. À la base du verticille se trouvent 2 ou 3 bractées en forme de bateau, longues de 1/8 à 1/3 pouces et généralement moins de la moitié de la longueur des pétales de la fleur.

Les feuilles sont sans dents, sans poils et en forme de pointe de flèche avec les lobes basaux au moins la moitié de la longueur et généralement un peu plus long que le reste de la lame. Les feuilles mesurent jusqu’à 16 pouces de long, mais sont généralement environ la moitié de cette taille. La largeur est très variable.

Sagittaire à large feuille en fleur
fleur de sagittaria latifolia

Consommation de sagittaire à large feuille :

De la même façon que la sagittaire a feuille en flèche les tubercules les jeunes tiges feuille ainsi que le fruit une fois lavée et cuits sont comestible. Les tubercules doivent être lavé et pelée avant d’être cuit.

Sagittaire isoétiforme ou Sagittaria guayanensis

Le sagittaria guayanensis est une plante herbacée aquatique, à rhizome court, annuel ou vivace, qui peut être dressée ou flottante. Les feuilles, toutes disposées à la base, sont soit immergées, avec une lame linéaire, soit flottantes (la plupart) avec une lame ovale profondément sagittée à la base. Les fleurs, blanches, sont groupées par 3 et en verticilles au bout d’une tige dressée dépassant l’eau. Le fruit est un amas globulaire porté par une tige courbée. Il est immergé ; la maturation a lieu sous l’eau. C’est un groupe d’akènes avec sac à dos orné de bosses disposés en rangées.

Sagittaire isoétiforme
Sagittaria guayanensis

Le système souterrain est un rhizome court dont les racines forment parfois un tubercule comestible après l’avoir bouilli. Concernant la ta tige, elle est érigée, charnue, de section cylindrique. La plus grande partie est sous l’eau. Seule la partie supérieure qui porte l’inflorescence émerge. Toutes les feuilles sont disposées à la base. Les feuilles submergées sont linéaires-lancéolées.

La plupart des feuilles flottent avec une longue tige immergée qui les relie à la base de la plante. Leur lame ovée (8 cm de long et légèrement moins large) est profondément sagittée à la base. Elle présente un réseau de côtes incurvées qui s’étendent de l’insertion de la tige vers l’avant et vers les deux lobes postérieurs.

Le fruit est un amas globulaire porté par une épaisse tige courbée. Il est immergé et sa maturation se déroule sous l’eau. Chaque élément est un akène rond de 2,5 mm de long au plus, le dos est orné de plusieurs lignes de protubérances.

Ce qu’il faut savoir sur les sagittaires

Il est important de cueillir ces plantes dans les endroits ou il y a le moins de pollution possible surtout si on prévoit en manger plus d’une fois par mois. Il s’agit la d’un conseil qui vaut pour toutes les plantes comestibles. Toujours s’assurer qu’il s’agit bien de la bonne espèce et quel n’est pas malade ou infesté de parasite. Bien sûr on doit aussi s’assurer quelle sont préparé de la bonne façon.

Tous les tubercules de sagittaire qui sont comestible peuvent être préparé de la même façon que les pomme de terre

Comestibilité pour les animaux

Les tubercules de ces plante sont des aliments prisés par les canards, les oies, les rats musqués et les ragondins. Les graines sont parfois consommées par les canards. Les parties immergées de toutes les plantes aquatiques constituent des habitats pour de nombreux micro et macro invertébrés. Ces invertébrés sont à leur tour utilisés comme nourriture par les poissons et d’autres espèces sauvages (par exemple, les amphibiens, les reptiles, les canards, etc.).
Après la mort des plantes aquatiques, leur décomposition par des bactéries et des champignons fournit de la nourriture (appelée « détritus ») à de nombreuses espèces aquatiques.